Rencontre avec l’écrivain taïwanais Wu Ming-Yi

Venez rencontrer l’écrivain taïwanais Wu Ming-Yi, Prix Fiction 2014 du Livre Insulaire, à la librairie Parenthèses le 4 décembre 2018.

« Raconter une histoire, c’est comme faire de la prestidigitation »

JPEG

Connu pour ses engagements écologistes, Wu Ming-yi, « un magicien de la littérature », est l’auteur de plusieurs œuvres littéraires, parmi lesquelles des recueils d’essais, de nouvelles et des romans. Il est considéré comme l’un des écrivains taïwanais majeurs de sa génération.

Trois de ses romans ont été traduits et publiés en français : Les Lignes de navigation du sommeil (You Feng, 2013), L’homme aux yeux à facettes (Stock, 2014) et Le Magicien sur la passerelle (L’Asiathèque, 2015). L’homme aux yeux à facettes a reçu le Prix Fiction 2014 du Livre Insulaire, attribué lors du Salon International du Livre Insulaire d’Ouessant.

JPEG

Wu Ming-yi est né à Taoyuan, dans le nord de Taïwan. Ses parents tiennent une boutique de chaussures dans le marché de Chunghwa au centre de la capitale Taipei, aujourd’hui rasé. Son enfance passée au marché lui inspirera nombre de ses récits, en particulier son dernier recueil de nouvelles : Le magicien dans la passerelle (2011).

En savoir plus à propos de Wu Ming-yi

Il effectue tout d’abord des études de communication et de publicité, avant de soutenir un mémoire sur la littérature chinoise des Qing. Il enseigne actuellement la littérature à l’Université Tunghwa à Hualien, dans l’est de l’île. Cette région côtière, coincée entre l’Océan Pacifique et les hautes chaînes de montagnes de l’île, est elle aussi l’un des décors récurrents de ses essais et de ses récits de fictions.

Fervent militant, il a participé à de nombreux mouvements écologistes, et a par ailleurs co-édité un ouvrage militant contre l’installation d’un complexe pétrochimique dans le comté de Changhua. Son intérêt pour l’environnement naturel insulaire et particulièrement pour les papillons taïwanais affleure dans la grande majorité de ses publications.

Auteur d’essais, de nouvelles, de romans et d’ouvrages scientifiques, il est aussi artiste-photographe : son dernier ouvrage paru en 2014, Lumière flottante, est un recueil de photographies autour desquelles sont élaborées des réflexions poétiques et philosophiques.

Le réel, les souvenirs, le rêve et le surnaturel s’entremêlent souvent dans les récits de Wu Ming -Yi que certains comparent à Murakami.

Date : 4 décembre 2018
Horaires : 18h30 à 19h30
Lieu : La librairie Parenthèses
Un apéritif vin fromage sera offert à l’issue de la rencontre.
RSVP : info@parentheses-hk.com

publié le 26/11/2018

haut de la page