Mobilisation à Hong Kong & Macao à la mémoire des victimes des attaques terroristes en France [en]

A la suite de l’attentat perpétré à Charlie Hebdo, lors duquel au moins 12 personnes ont été tuées, François Hollande s’est rendu sur place et a dénoncé un acte d’une exceptionnelle barbarie.
A Hong Kong et Macao, la communauté française s’est mobilisée à la mémoire des victimes des attaques terroristes en France.


1- Mobilisation à Hong Kong & Macao à la mémoire des victimes des attaques terroristes en France

1-Jeudi 8 janvier 2015

  • Interview en direct du Consul général sur RTHK3 à 8h

Le Consul général de France à Hong Kong et Macau, M. Arnaud Barthélémy, était l’invité de l’émission Money for Nothing sur RTHK 3 animée par Reenita Malhotra Hora et Peter Lewis jeudi matin 8 janvier 2015. Il a adressé ses condoléances aux familles et aux proches des victimes. Retrouvez le podcast en cliquant ici.

JPEG
JPEG

  • Minute de silence et livre de condoléances au Consulat à midi

Une minute de silence à la mémoire des victimes de l’attentat au siège de Charlie Hebdo a été observée le jeudi 8 janvier 2015 à midi au Consulat, au Lycée français, à la Chambre de commerce française à Hong Kong et dans les Alliances Françaises de Hong Kong et de Macao. Les drapeaux du Consulat et de la Résidence de France étaient en berne jusqu’à samedi. Un livre de condoléances a été ouvert au Consulat (26/F) à partir de jeudi après-midi.
Si vous souhaitez exprimer votre solidarité et rendre hommage aux victimes en signant le livre de condoléances, merci de vous présenter muni d’une pièce d’identité au 26/F, Tower II, Admiralty Centre, 18 Harcourt Road, Hong Kong :
- mardi 13 janvier 2015 de 8h30 à 13h30 ou de 14h30 à 17h45
- mercredi 14 janvier 2015 de 8h30 à 13h00 ou de 14h00 à 17h45

  • Séance photo devant le FCC à 16h30

Une séance photo a été organisée par le Foreign Correspondents’ Club de Hong Kong, à 16h30 le jeudi 8 janvier 2015. Plus de 50 personnes étaient présentes avec des pancartes "Je suis Charlie", y compris des représentants du Consulat général de France.

JPEG

©lepetitjournal.com/hong-kong / Emmanuelle Delattre

JPEG

©lepetitjournal.com/hong-kong / Emmanuelle Delattre


« Le Foreign Correspondents’ Club, Hong Kong, est profondément choqué par le meurtre de 12 personnes à Charlie Hebdo, l’hebdomadaire satirique basé à Paris. Nous adressons nos plus sincères condoléances aux familles, amis et collègues des victimes.

Les meurtriers et leur idéologie extrémiste sont une menace pour la liberté de la presse partout. Satire et parodie sont fondamentales pour une presse libre.

En solidarité, nous invitons les membres et autres partisans d’une presse libre à assister à une séance photo devant le club aujourd’hui, 2 Lower Albert Road, à 16h30. Nous distribueront des pancartes à tenir "Je Suis Charlie".

FCC Press Freedom Committee »

  • Rassemblement à Wanchai avec l’UFE-HK à 19h00

« Une soirée émouvante organisée par l’Union des Français de l’Etranger, pour rendre hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo, s’est tenue à Hong Kong jeudi soir.

Plus d’un millier de personnes se sont rassemblées devant Chez Patrick à Wan Chai afin de rendre hommage aux victimes. Toutes les générations étaient représentées lors de ce rassemblement afin d’exprimer une forte émotion et pour marquer leur solidarité.

M. Arnaud Barthélémy, Consul Général de France à Hong Kong et Macau a lu le message du Président de la République et Anne Denis-Blanchardon, Conseiller de coopération et d’action culturelle au Consulat Général de France, un passage du poème Liberté de Paul Eluard. S’en sont suivis une minute de silence et La Marseillaise reprise par la foule. Des bougies ont été allumées et la foule est restée longtemps après cette courte cérémonie. »

JPEG

©UFE-HK / Chiara Bassi


JPEG

©UFE-HK / Chiara Bassi


JPEG

©UFE-HK / Chiara Bassi


JPEG

©UFE-HK / Chiara Bassi


JPEG

©UFE-HK / Chiara Bassi

2-Vendredi 9 janvier 2015

  • Livre de condoléances au Consulat

Un livre de condoléances est resté ouvert au Consulat (26/F) le vendredi 9 janvier 2015.
Si vous souhaitez exprimer votre solidarité et rendre hommage aux victimes en signant le livre de condoléances, merci de vous présenter muni d’une pièce d’identité au 26/F, Tower II, Admiralty Centre, 18 Harcourt Road, Hong Kong :
- mardi 13 janvier 2015 de 8h30 à 13h30 ou de 14h30 à 17h45
- mercredi 14 janvier 2015 de 8h30 à 13h00 ou de 14h00 à 17h45

  • Rassemblement à Statue Square, Central, avec l’International Federation of Journalists (IFJ) à 19h00

La Fédération Internationale des Journalistes (IFJ) a organisé une veillée aux chandelles à Statue Square, Central, et a ouvert un livre de condoléances pour les participants. M. Patrick Mansier, Consul (Affaires politiques / Relations publiques) était présent. Mme Serenade Woo, Project Manager of International Federation of Journalists Asia Pacific Office, a remis le livre de condoléances au Consul général lundi 12 janvier.

JPEG
JPEG

« Manifestation silencieuse pour défendre la liberté de la presse

C’est avec une profonde tristesse que la Fédération Internationale des Journalistes (IFJ) vous demande soutien et solidarité suite à la fusillade brutale dans les bureaux du magazine satirique français Charlie Hebdo à Paris.

Le 9 janvier, nos collègues de la Fédération européenne des journalistes (EFJ) et la IFJ observeront une minute de silence en mémoire de ceux qui sont morts dans cette tuerie tragique et insensée.

Le Bureau Asie-Pacifique de la IFJ va coopérer avec la Hong Kong Journalists Association (HKJA), notre affiliée, le Foreign Correspondents’ Club de Hong Kong, la Hong Kong Press Photographers Association, la Ming Pao Staff Association, la Next Media Union, la Radio Television Hong Kong Staff Programme Union et Journalism Educators for Press Freedom pour tenir une veillée aux chandelles à Statue Square, Central, vendredi 9 janvier au soir afin de présenter nos condoléances aux familles, amis et collègues des victimes et défendre résolument la liberté de la presse.

En solidarité, nous invitons tous les membres des médias et les partisans de la liberté de la presse à apporter votre propre stylo pour y assister. »

Pour plus d’information : https://www.facebook.com/IFJAsiaPacific?fref=ts

JPEG

©IFJ Asia-Pacific Office


JPEG

©IFJ Asia-Pacific Office


JPEG

©IFJ Asia-Pacific Office


JPEG

©IFJ Asia-Pacific Office


JPEG

©IFJ Asia-Pacific Office

3-Samedi 10 janvier 2015

La communauté française de Hong Kong s’est à nouveau reccueillie samedi 10 janvier à 14h dans le Tamar Park, Admiralty.

4-Mercredi 14 janvier 2015

Un rassemblement est organisé à Macao mercredi 14 janvier 2015 à 18h30 à la Rui Cunha Foundation, Av. da Praia Grande, Nº 749 -R/C, MACAU : http://ruicunha.org/frc/?p=5487

JPEG

2- Allocution du Président de la République à la suite de l’attentat au siège de Charlie Hebdo

Elysée – Mercredi 5 janvier 2015

Mes chers compatriotes,

Aujourd’hui, la France a été attaquée en son cœur à Paris, dans les locaux mêmes d’un journal. Cette fusillade d’une violence extrême, a tué douze personnes et en a blessé plusieurs, des dessinateurs de grand talent, des chroniqueurs courageux sont morts. Ils avaient marqué par leur influence, par leur insolence, par leur indépendance des générations et des générations de Français. Je veux ici leur dire que ce message, ce message de la liberté, nous continuerons à le défendre en leur nom.

Ce lâche attentat a également tué deux policiers, ceux-là mêmes qui étaient chargés de protéger CHARLIE HEBDO et la rédaction de ce journal qui était menacée depuis des années par l’obscurantisme et qui défendait la liberté d’expression.

Ces hommes, cette femme, sont morts pour l’idée qu’ils se faisaient de la France, c’est-à-dire la liberté. Je veux ici en votre nom, dire toute notre reconnaissance aux familles, aux éprouvés, aux blessés, aux proches, à tous ceux qui sont aujourd’hui meurtris dans leur chair par ce lâche assassinat. Ce sont aujourd’hui nos héros et c’est pourquoi demain sera une journée de deuil national, je l’ai décrétée. Il y aura à douze heures un moment de recueillement dans tous les services publics et j’invite toute la population à s’y associer. Les drapeaux seront en berne trois jours.

Aujourd’hui, c’est la République toute entière qui a été agressée. La République, c’est la liberté d’expression ; la République, c’est la culture, c’est la création, c’est le pluralisme, c’est la démocratie ; c’est ça qui était visé par les assassins ; c’est l’idéal de justice et de paix que la France porte partout sur la scène internationale et ce message de paix, de tolérance que nous défendons aussi à travers nos soldats pour lutter contre le terrorisme et le fondamentalisme.

La France a reçu des messages de solidarité et de fraternité du monde entier et nous devons en prendre toute la mesure. Nous devons répondre à la hauteur du crime qui nous frappe, d’abord en recherchant les auteurs de cette infamie et faire en sorte qu’ils puissent être arrêtés, puis ensuite jugés et punis très sévèrement. Et tout sera fait pour les appréhender. Aujourd’hui, l’enquête avance sous l’autorité de la justice.

Nous devons aussi protéger tous les lieux publics et le gouvernement a mis en place ce qu’on appelle le plan Vigipirate attentats, c’est-à-dire que des forces de sécurité vont être déployées partout, là où il peut y avoir le début d’une menace.

Enfin nous devons être nous-mêmes conscients que notre meilleure arme, c’est notre unité, l’unité de tous nos concitoyens face à cette épreuve. Rien ne peut nous diviser, rien ne doit nous opposer, rien ne doit nous séparer. Demain, je réunirai les présidents des deux assemblées ainsi que les forces représentées au Parlement pour montrer notre commune détermination.

La France, elle est grande quand elle est capable dans une épreuve de se mettre au meilleur niveau, c’est-à-dire à son niveau, le niveau qui a toujours fait que la France a pu surmonter des épreuves ; la liberté sera toujours plus forte que la barbarie. La France, elle a toujours vaincu ses ennemis quand elle a su justement faire bloc autour de ses valeurs. C’est ce que je vous invite à faire, le rassemblement, le rassemblement de tous, sous toutes ses formes, voilà ce qui doit être notre réponse. Rassemblons-nous face à cette épreuve et nous gagnerons car nous avons toutes les capacités de croire en notre destin et rien ne pourra nous faire fléchir de la détermination qui est la nôtre.

Rassemblons-nous.

Vive la République et vive la France !

publié le 16/01/2015

haut de la page