Michel Talagrand, prix Shaw 2019 en mathématiques

Le mathématicien français Michel Talagrand s’est vu remettre le prix Shaw 2019 en sciences mathématiques, le 25 septembre 2019, lors d’une cérémonie à Hong Kong.

Membre de l’Académie des sciences, professeur à Sorbonne Université, ancien directeur de recherche au C.N.R.S., Michel Talagrand est récompensé pour ses travaux sur les inégalités de concentration, sur les suprema des processus stochastiques et sur des résultats rigoureux pour les verres de spin.

Parfois surnommés les « prix Nobel asiatiques », les prix Shaw sont une série de récompenses scientifiques décernées chaque année à Hong Kong depuis 2002 par la fondation philanthropique Shaw – du nom du célèbre producteur et magnat des médias Run Run Shaw. Ces prix distinguent chaque année à Hong Kong d’éminents chercheurs dans trois domaines : l’astronomie, les sciences biologiques et médicales et les mathématiques.

M. Talagrand est le cinquième chercheur français à être distingué, après Maxim Kontsevich (2011) et Claire Voisin (2017), tous deux récompensés par le prix Shaw de mathématiques, et les chercheurs Jules A. Hoffmann (2011) et Jean-Loup Puget (2018), respectivement récipiendaires du prix en sciences biologiques et médicales et en astronomie.

La Shaw Prize Foundation a récemment signé un memorandum d’entente avec le « Hong Kong Laureate Forum » dont la première édition aura lieu en Novembre 2021 à Hong Kong. candidatures commenceraient alors en 2020. Le temps d’une semaine, il prendra la forme d’une série d’évènements comprenant des séminaires, des discussions et des ateliers pour encourager les liens entre les lauréats du prix Shaw et la communauté scientifique hongkongaise et internationale.

publié le 04/10/2019

haut de la page