Le Docteur Amel Ghouila de l’institut Pasteur de Tunis présente les avancées du Big Data au lycée français [en]

Le Docteur Amel Ghouila a présenté devant un public de 300 personnes les dernières avancées scientifiques en matière de bio-informatique.

C’est devant un public composé de lycéens français et internationaux que s’est déroulé la conférence de la bio-informaticienne Amel Ghouila. Cette chercheuse, motivée par les projets philanthropiques a exposé son domaine d’étude et son parcours. Egalement passionnée par les sciences, Amel Ghouila voulait venir en aide aux populations africaines victimes d’épidémie.

« Je n’étais pas assez téméraire pour travailler en laboratoire au contact des virus, c’est la raison pour laquelle j’ai préféré m’orienter vers l’informatique. »

Les données disponibles sur internet ne proviennent pas uniquement des utilisateurs, mais aussi des caméras de vidéosurveillance ou encore de capteurs installés sur les mers et océans. Ce volume de données suit une progression exponentielle et ce champ de recherche est intrinsèquement lié au développement de l’intelligence artificielle.

Les recherches en bio-informatique de l’institut Pasteur de Tunis se focalisent principalement sur la génomique. Madame Ghouila a également informé les étudiants sur les travers des nouvelles technologies qui peuvent être utilisées à des fins peu scrupuleuses ou encore obtenir des résultats erronés.

Pour terminer sur une note optimiste, l’exposé s’est conclu sur une séquence de questions-réponses enthousiasmante sur l’explosion des données génétiques recueillies et leurs potentiels impacts sur notre vie.

publié le 09/11/2017

haut de la page