La gazette du 13 février 2019

La gazette est diffusée tous les mercredis. Pour vous abonner, veuillez envoyer un courriel à l’adresse suivante : gazette.hong-kong-cslt-subscribe@liste.diplomatie.gouv.fr

L’édito du Consul général

Bonjour à tous,

Les chiffres du commerce extérieur pour l’année 2018 ont été rendus publics le 7 février après avoir été établies par les Douanes (pour les échanges de biens) et la Banque de France (pour les échanges de services).

Malgré un recul sur les échanges de biens (déficit de 59,9 Mds EUR, contre 57,8 Mds EUR l’an passé), l’excédent sur la balance des services continue sa progression (de 26,4 Md€ en 2017 à 28,0 Md€ en 2018). Le nombre d’entreprises françaises exportatrices est, quant à lui, à son plus haut niveau depuis 2003.

Hong Kong demeure plus que jamais un marché stratégique pour notre commerce extérieur et donc pour la croissance et l’emploi de notre pays. Le territoire figure à nouveau en 2018 parmi les principaux excédents commerciaux de la France, en 3e position derrière le Royaume-Uni et Singapour. Notre excédent commercial avec Hong Kong se stabilise en 2018 au niveau de 2017, atteignant 5,56 Mds EUR (6,21 Mds EUR d’exportations françaises vers Hong Kong et 653 M EUR d’exportations hongkongaises vers la France), contre 5,59 Mds EUR en 2017.

Hong Kong constitue une vitrine des secteurs exportateurs français les plus dynamiques, avec une bonne performance des exportations de maroquinerie (+9,2% à 948 M EUR), de parfums et cosmétiques (+3,5% à 353 M EUR), de vins et spiritueux (+9,4% à 587 M EUR), de bijouterie et joaillerie (+33,8% à 283 M EUR), de produits pharmaceutiques (+14,3% à 150 M EUR). Malgré une baisse de 14% des ventes par rapport à 2017, année exceptionnelle, le secteur aéronautique reste le 1er poste d’exportation de la France à Hong Kong (1,8 Md EUR).

Afin de soutenir l’internationalisation de l’économie française, le gouvernement poursuit sa stratégie de réforme. A titre d’exemple, la mise en place de la « Team France Export » se poursuit. Ce dispositif vise à simplifier les dispositifs existants en constituant un guichet unique pour les PME (petites et moyennes entreprises) et ETI (Entreprises de taille intermédiaire) ayant un projet à l’international. Il a déjà été mis en place à Hong Kong où un partenariat public-privé conclu fin 2018 entre Business France et la Chambre de commerce et d’industrie garantira une meilleure efficacité dans l’accompagnement des entreprises françaises.

A l’heure où l’actualité française n’est pas sans impact sur notre image internationale, la promotion de la compétitivité de nos entreprises est, plus encore qu’hier, au cœur du travail quotidien des équipes du Consulat général.

Alexandre Giorgini
Consul général de France à Hong Kong et Macao

publié le 01/03/2019

haut de la page