La Fémis 2017 - Ouverture des candidatures pour le programme de formation consacré à la production et à la distribution européennes [en]

L’Ecole nationale supérieure des métiers de l’image et du son - La Fémis - et la Filmakademie Baden-Württemberg ont mis en place en 2001, avec le soutien des États français et allemands, du sous-programme MEDIA d’Europe Creative et de l’OFAJ, l’Atelier Ludwigsburg-Paris, un programme de formation consacré à la production et à la distribution européennes. En 2007 elles ont lancé une session à Londres en partenariat avec la National Film and Television School (NFTS), avec le soutien de l’Institut Français du Royaume-Uni.
Pour l’édition 2017-2018, les dossiers des candidatures françaises sont à envoyer par la poste au plus tard le 31 mai 2017.

JPEG

PRÉSENTATION DE L’ATELIER

Il s’agit d’une formation continue, d’une durée d’un an, allant de début octobre à fin août. Elle a pour but de proposer à la nouvelle génération de futurs producteurs et distributeurs une image réaliste et concrète des stratégies actuelles en matière d’écriture de scénario, de financement, de production, de distribution et de marketing en Europe, et plus particulièrement en France, en Allemagne et en Angleterre.
A l’issue de cette formation, les participants sont en mesure d’appréhender différents systèmes de financement et de production, de communiquer dans une autre langue, mais aussi de comprendre la culture et la mentalité d’un autre pays. La mission de l’Atelier est aussi d’apprendre aux participants à développer un projet en commun et de se créer ainsi un réseau de futurs partenaires européens.

Ce programme est dirigé en France par Christine Ghazarian.

La formation est articulée autour de trois grandes formes d’activités :

- Les rencontres professionnelles, séminaires et ateliers ont pour but de favoriser la rencontre et le dialogue entre les stagiaires et des professionnels européens du cinéma en activité autour de thèmes choisis, et de nouer des contacts pour les projets futurs des stagiaires.
Le principe est de donner à partir d’exemples précis une vision concrète du thème abordé : le métier de producteur, le scénario et l’écriture, les partenaires financiers de la production, les contrats européens du cinéma, les coproductions en Europe, la distribution et le marketing, les ventes internationales, les diffuseurs et leurs filiales.
- Les exercices pratiques s’attachent à étudier la situation des différents pays européens à partir d’études de cas portant sur toute la chaîne de fabrication d’un film du scénario à la distribution en salle, avec tout le long de l’année des rendez-vous réguliers avec réalisateurs, producteurs et distributeurs des longs-métrages choisis.
- L’étude « Un film, sa distribution nationale et internationale » confirme cette orientation. Chaque groupe de stagiaires doit choisir un long-métrage récent sur lequel il devra effectuer un travail d’enquête, à partir d’interviews réalisées auprès du producteur, du distributeur et de l’exportateur du film choisi. En liaison avec les étudiants distributeurs et exploitants de l’école, l’objectif est de mener une réflexion sur le rapport qu’entretient le producteur avec la distribution de son film, sur le plan national et international. En juin, chaque groupe doit remettre un dossier d’enquête écrit et le présenter en français lors d’un oral à La Fémis.

Le projet de production :
Depuis 2001, le pôle allemand de la chaîne Arte soutient les activités de L’Atelier Ludwigsburg-Paris en tant que partenaire coproducteur sur la production d’une série de courts-métrages diffusée ensuite sur la chaîne.
Pour l’édition 2016-2017, le thème proposé par Arte et la direction de l’Atelier est « Dé/Connecté ». 9 films de 8 minutes 30 sont produits par les stagiaires de l’Atelier, dont 5 à Paris et 4 à Ludwigsburg.
Les stagiaires producteurs de L’Atelier Ludwigsburg-Paris assurent le suivi de production de ces films, réalisés par des élèves de la Filmakademie de Ludwigsburg et de La Fémis.
Ce dispositif est complété par la présence active sur trois festivals majeurs : Angers, Berlin et Cannes.

Lors de leurs séjours, les stagiaires ont la possibilité de rencontrer, dans le cadre des ateliers mis en place, de nombreux réalisateurs, producteurs et distributeurs avec qui ils échangent autour de films sélectionnés et visionnés en amont.
Durant l’année, les stagiaires sont également accompagnés par les directeurs de la formation qui suivent avec eux leur parcours et encadrent les projets de production.

↑CALENDRIER DE L’ÉDITION 2016-2017

L’Atelier Ludwigsburg-Paris est une formation continue d’une durée d’un an allant de début octobre 2016 à fin août 2017. L’enseignement se compose de 6 sessions successives : deux sessions à Ludwigsburg, deux sessions à Paris, une session à Berlin et une session à Londres.

Première session à Ludwigsburg : octobre, novembre, décembre 2016
Deuxième session à Paris / Angers : janvier, février 2017
Troisième session à Berlin : février 2017
Quatrième session à Londres : février 2017
Cinquième session à Ludwigsburg : mars 2017
Stage de distribution : avril 2017
Sixième session à Paris / Cannes : mai, juin 2017
Préparation, tournages et post-production des films Arte - Paris et Ludwigsburg : juin, juillet, août 2017

↑CONDITIONS D’ADMISSION

Pour s’inscrire à l’Atelier Ludwigsburg-Paris, le candidat doit :
- Etre ressortissant d’un pays membre de l’Union européenne élargie ou candidat au sous-programme Media d’Europe Créative [1],
- Etre titulaire d’un diplôme de niveau BAC +3 minimum,
- Faire preuve d’une expérience professionnelle dans la branche du cinéma et des médias et être fortement motivé par ce secteur,
- Etre âgé de 30 ans maximum,
- Posséder une bonne connaissance du français OU de l’allemand, ET de l’anglais.

Pour l’édition 2017-2018, l’Atelier Ludwigsburg-Paris poursuit son ouverture aux candidats ressortissants de pays non européens (maximum 20% des participants) avec pour but d’aider les jeunes professionnels non européens à acquérir ou à améliorer des aptitudes et des compétences en vue d’une activité exercée principalement en Europe.

Les candidats doivent être disposés, durant l’année, à prendre des cours intensifs de la deuxième langue, l’anglais étant acquis. Ils doivent passer un test de langue après leur admission. Dans le cas d’un niveau faible dans la deuxième langue, un cours intensif de 4 à 6 semaines est obligatoire. Les cours peuvent être suivis, en amont de la formation (août/septembre), au Goethe Institut ou dans un Institut Français, mais de préférence dans le pays de la langue en cours d’apprentissage. Les frais sont à la charge des participants.
Cependant, durant les deux premières sessions, des interprètes effectuent une traduction simultanée des cours. A partir du séjour à Berlin, on attend des participants qu’ils maîtrisent suffisamment les deux langues pour pouvoir suivre les cours sans traduction. L’apprentissage d’une deuxième langue, notamment le vocabulaire spécifique de l’industrie cinématographique fait partie des objectifs de L’Atelier Ludwigsburg-Paris.

↑STATUT DES PARTICIPANTS

L’Atelier Ludwigsburg-Paris est une formation continue, les participants n’ont pas de ce fait un statut d’étudiant.
Chaque stagiaire reçoit un certificat de participation à L’Atelier Ludwigsburg-Paris.
Ce certificat est remis à l’issue de la formation, fin août, à la remise des comptes et des PAD des films à Arte.

↑CONDITIONS FINANCIÈRES

Les frais d’inscription pour l’année s’élèvent à 1.500 €.
Les frais de participation à l’hébergement lors des sessions françaises s’élèvent à 1 300 €, à savoir 1 100 € pour les sessions à Paris et 200 € pour la session à Londres. Certains voyages internationaux et locaux ainsi que l’hébergement à Paris durant les deux sessions en France (sauf pour les résidents parisiens), Angers, Cannes et Londres durant la session en Angleterre sont organisés et financés par la formation.
La Filmakademie de Ludwigsburg se charge en partie de l’hébergement des trois sessions en Allemagne et demande une participation dont les modalités sont à obtenir auprès de La Filmakademie.

↑DOSSIER DE CANDIDATURE

La présélection des candidats se fait sur dossier.
Ce dossier doit contenir les informations suivantes :
- CV détaillé avec présentation des projets auxquels vous avez éventuellement déjà participé,
- Lettre de motivation expliquant les raisons pour lesquelles vous désirez suivre L’Atelier Ludwigsburg-Paris, et ce que vous attendez de cette formation,
- Analyse d’un film récent de votre choix, maximum 3 pages,
- Profil d’un producteur dont les choix de production correspondent à vos critères de production, maximum 3 pages,
- Attestations de travail, de stages, de diplômes, le cas échéant LISTE (pas de vidéo) des films produits, ou des films auxquels vous avez collaboré.

Les candidats présélectionnés sont invités à se présenter à un entretien oral à La Fémis à Paris pour les candidats de nationalité française et à La Filmakademie de Ludwigsburg en Allemagne pour les candidats de nationalité allemande.
Pour les candidats issus d’autres pays que la France et l’Allemagne, l’oral a lieu dans le pays où le candidat déposera son dossier de candidature.

Cet entretien permet d’aborder :

L’implication personnelle du candidat dans le projet de l’Atelier Ludwigsburg-Paris,
Sa culture internationale
L’exposé des motivations du candidat,
Sa maîtrise relative des langues,
Son parcours,
Son aptitude à profiter au mieux du programme de l’Atelier.
Les frais de déplacement pour se rendre à l’épreuve d’entretien oral sont à la charge du candidat.

A l’issue des entretiens en France et en Allemagne, la liste définitive des candidats est diffusée par écrit.

Les candidats peuvent se présenter au maximum deux fois à l’oral d’entrée.

Pour l’édition 2017-2018, les dossiers des candidatures françaises sont à envoyer par la poste au plus tard le 31 mai 2017 (cachet de la poste faisant foi) à La Fémis, à l’attention de Christopher Rodriguez.

Pour les candidats sélectionnés à l’écrit, les entretiens oraux auront lieu sur deux journées, les 4 et 5 juillet.

[1] Union européenne élargie et pays candidats au sous-programme MEDIA d’Europe Créative : Albanie / Allemagne / Autriche / Belgique / Bosnie-et-Herzégovine / Bulgarie / Chypre / Croatie / Danemark / Espagne / Estonie / Finlande / France / Géorgie / Grèce / Hongrie / Irlande / Islande / Israël / Italie / Lettonie / Lituanie / Luxembourg / Malte / Moldavie / Montenegro / Norvège / Pays-Bas / Pologne / Portugal / République de Macédoine/ République de Serbie/ République Tchèque / Roumanie / Royaume-Uni / Slovaquie / Slovénie / Suède / Tunisie / Ukraine

publié le 26/04/2017

haut de la page