Prix Nobel et Médaillés Fields français à la CityU de Hong Kong ! [en]

Pour les 80 ans du Professeur Philippe Ciarlet, l’université municipale de Hong Kong organise un séminaire spécial le 12 novembre 2018 durant lequel 4 mathématiciens, chimistes et physiciens membres de l’Académie des Sciences

Pour les 80 ans du Professeur Philippe Ciarlet, l’université municipale de Hong Kong (CityU) organise un séminaire spécial le 12 novembre 2018 durant lequel 4 mathématiciens, chimistes et physiciens membres de l’Académie des Sciences - lauréat de prix Nobel et Médaille Fields - auront l’opportunité d’exposer leurs recherches. Voici les détails de chacune de leur présentation :

- Professeur Serge Haroche : How Blue Sky Science and Technology Nurture Each Other : the Example of Quantum Physics

La science fondamentale et la technologie ont toujours progressé ensemble. Depuis le début de la science moderne, des découvertes fondamentales motivées par la curiosité ont conduit au développement de nouveaux outils, ce qui a accru notre capacité à étudier la nature, ce qui a conduit à de nouvelles découvertes. La physique quantique illustre ce cercle vertueux. La conférence se terminera par quelques remarques générales sur les conditions nécessaires à une symbiose entre la science fondamentale et ses applications.

- Professeur Pierre-Louis Lions : On Mean Field Games

Cet exposé sera une présentation générale des Mean Field Games (MFG), une nouvelle classe de modèles et de problèmes mathématiques présentés et étudiés en collaboration avec Jean-Michel Lasry. Pour simplifier, les MFG sont des modèles mathématiques visant à décrire le comportement d’un très grand nombre d’agents qui optimisent leurs décisions en tenant compte des autres agents et en interaction avec eux.

- Professeur Jean-Marie Lehn : Steps Towards Life : Chemistry !
L’évolution de l’univers a généré des formes de matière de plus en plus complexes à travers l’auto-organisation, des particules à la matière vivante et pensante. L’humanité a créé la science pour découvrir les moyens par lesquels la matière s’est organisée pour devenir un organisme pensant, en particulier sur notre planète Terre.

- Professeur Jean Salençon : Following Galileo, from “Matter” to “Machines”

Les deux premiers « jours » des dialogues de Galileo concernant deux nouvelles sciences (1638) sont consacrés à ce qui est maintenant communément appelé la force des matériaux, dans une tentative de tirer la résistance des structures simples (« machines ») de ce qu’il définit comme la résistance de leurs matériaux constitutifs (« matière »). Son raisonnement consiste à affirmer que l’équilibre des machines et la résistance de la matière doivent être compatibles, un argument qui est devenu la pierre angulaire des analyses de stabilité dans le génie civil pendant des siècles.

JPEG

Pour s’inscrire : https://www.ias.cityu.edu.hk/event/france-hk-scientific-cooperation/

publié le 06/11/2018

haut de la page