Focus français au Jumping Frames International Dance Video Festival [en]

Le festival Jumping Frames, manifestation unique en Asie de promotion des différentes formes de danse portées à l’écran, aura lieu du 8 au 16 septembre à Hong Kong. Sa 14ème édition offre un panorama de la création française contemporaine de cinéma dansé, en présence du festival partenaire DesArts/DeCinés de Saint-Etienne. La collection de danse vidéo "Videodanse" du Centre Pompidou sera également présentée. Ces manifestations auront lieu à Tai Kwun, nouveau centre pour le patrimoine et les arts de Hong Kong.

JPEG

Jumping Frames International Dance Video Festival est organisé par l’association hongkongaise City Contemporary Dance Company depuis 2004. Le festival promeut la danse vidéo en Chine et en Asie tout en offrant une plate-forme de rencontres, échanges et ateliers pour les artistes comme le grand public. La contribution aux mondes de la danse et au cinéma du festival Jumping Frames a été saluée en 2014 à travers l’obtention des Hong Kong Arts Development Awards, Arts Promotion Awards et Hong Kong Dance Alliance Dance Awards.

Le Consulat Général de France à Hong Kong et Macao apporte son soutien au festival DesArts//DesCinés et au Centre Pompidou, partenaires français de la quatorzième édition du Jumping Frames International Dance Video Festival.

Festival - DesArts//DesCinés (13 et 16 septembre)

JPEG

Stéla-Des Arts//DesCinés est une structure artistique française dirigée par Anna Alexandre, engagée depuis 2010 dans la création, la production, la commande et la diffusion de projets Danse & Cinéma explorant des sujets de société.

Chaque programmation s’attache à proposer des projections, des ateliers, des discussions, des performances et des créations participatives impliquant des artistes français et étrangers, des professionnels comme des amateurs, des personnes ordinaires et des personnes en situation de fragilité ou de handicap. La saison se clôture par le Festival DesArts//DesCinés en mai, avec entre autres une Compétition Internationale de Courts-métrages Dansés, articulée autour d’un thème spécifique qui sert de fil rouge à toute la programmation annuelle, et dont les lauréats sont accueillis en France pour développer leur prochain projet de film dansé autour d’une nouvelle question contemporaine.

Stéla - DesArts//DesCinés est également l’organisation initiatrice et co-fondatrice du projet européen mAPs.

Documentaire et discussion – « le développement de films dansés impliquant les communautés » (13 septembre)

Tous en signes (39’15 - 2015 / France)

Réalisation et montage : Anthony Faye

Le film suit une aventure d’un an au cœur du monde des sourds. Une année pour faire découvrir à des jeunes sourds la danse et le rythme, un an pour faire découvrir à des entendants la Langue des Signes Française... Et ensemble, partager la même chorégraphie dans les rues de leur ville à tous !

La projection sera suivie d’une discussion animée par la directrice de DesArts//DesCinés, Anna Alexandre.

L’évènement aura lieu le 13 septembre de 14h à 15h30 au F Hall, Tai Kwun
Admission libre / Conduit en anglais

Inscription via info@ccdc.com.hk ou appeler le 2329 7803
Information détaillée

Projet – “mAPS - Building Network for Screendance” (13 septembre)

mAPs - Migrating Artists Project est un projet de coopération transdisciplinaire et internationale entre six pays, regroupant plusieurs structures et acteurs professionnels dans les domaines de la danse, du film, de la création numérique, de l’éducation et du développement social.

More info on the session

mAPs a pour objectif la production de films dansés de qualité, la restitution documentaire de processus de création innovants et la mise en oeuvre de projets citoyens inédits. mAPs s’engage à renforcer le positionnement des artistes professionnels dédiés au film dansé en tant que genre cinématographique à part entière, en développant une audience plus large qui permettra de consolider un marché dédié viable en Europe et plus largement à l’international.

Partenaires internationaux co-fondateurs de mAPs : DesArts//DesCinés (france), Art Factory Malakta (Finlande), Athens video dance project (Grèce), Tanzrauschen (Allemagne), Coorpi (Italie), Hproductions (Islande/Belgique)

L’évènement aura lieu le 13 septembre de 16h à 18h au F Hall, Tai Kwun

Admission libre / Conduit en anglais
Inscription via info@ccdc.com.hk ou appeler le 2329 7803
Information détaillée

Projection et discussion – Courts-métrages dansés coproduits par Stéla – DesArts//DesCinés (16 Septembre)

Traverse (13’06 - 2018 / Canada-France)

Réalisation : Marlene Millar / Chorégraphie : Sandy Silva

Synopsis : Traverse tisse ensemble les histoires de 5 femmes en une étoffe riche d’une expérience collective, croisant mouvement et voix ; un vécu commun à l’intérieur d’un voyage personnel. Leur aventure est forgée par la nature et les structures bâties par l’homme autour d’elles : un mur, des escaliers, un pont - des endroits où elles se confrontent et avancent au travers des obstacles, pour découvrir des ouvertures, des connections nouvelles... Et rencontrer enfin des étrangers avec lesquels elles pourront partager un autre voyage, vers une terre inconnue.

The Magma Chamber (19’ - 2018 / Belgique-France)

Réalisation : Shantala Pèpe en collaboration avec Antonin de Bemels

A huis clos assise entre un mur blanc et une table blanche, une femme sans visage s’incarne en une série de figures menaçantes et sonores comme autant de voix inquiétantes qui l’habitent. Traversée par des créatures peuplant l’imaginaire collectif du conte, elle devient le terrain de jeu et le champ de bataille d’entités féminines se disputant un même territoire. Le corps, jamais exposé dans son entièreté, se déconstruit et se morcèle en un bestiaire primaire et vorace menaçant sa propre souveraineté.

Est-elle sorcière, femme-araignée, déesse, louve ou plante carnivore ? Et celles-ci triompheront-elles de la femme qu’elles ont colonisée ? The Magma Chamber est un discours sans mots, un cri sans voix qui nous conte les violences et ambivalences contenues dans les archétypes structurant l’identité féminine.

Avec la porte du désir battant sur l’ennui de la fête (26’ - 2016 / France)

Réalisation : Raphaëlle Bruyas avec la complicité du chorégraphe Eric Languet

Des gens à une étrange fête dans un magnifique hôtel privé hésitent entre solitude, conventions sociales et espoir de relations humaines authentiques. Ce film dansé singulier est le fruit d’un projet de deux ans impliquant les artistes professionnels - valides et en situation de handicap - de la Compagnie Danses en l’R de l’Ile de la Réunion aux côtés de la réalisatrice Raphaëlle Bruyas, en collaboration avec un groupe inclusif d’une vingtaine d’habitants de Saint-Etienne.

Le corps de la ville, Saint-Etienne (3’50 - 2016 / France)

Réalisation : Nicolas Habas

Cette vidéodanse fait partie d’une web série lancée par le réalisateur autour d’un concept simple : une ville et un danseur/chorégraphe pour faire un film dansé de 4 minutes. Chaque artiste questionne sa ville à travers une prise de possession de l’espace et des rencontres inattendues, proposant une nouvelle poésie au coeur du quotidien des passants. L’épisode de Saint-Etienne se déroule dans le tramway, véritable colonne vertébrale de la ville qu’il traverse du nord au sud, transportant les habitants vers leur travail ou leur maison, entre passé, présent et futur - métaphore des mutations urbaines contemporaines.

La Première Asiatique de l’évènement aura lieu le 16 septembre de 16h45 à 18h00 à Tai Kwun.
La projection sera suivie d’une discussion avec la curatrice Anna Alexandre, directrice of Stéla, Saint-Etienne, France.
Admission libre/ Conduit en anglais
Inscription via info@ccdc.com.hk ou au 2329 7803

Informations détaillées

Projection – “Videodanse” en collaboration avec le Centre Pompidou (16 septembre)

JPEG

Le festival Jumping Frames s’associe cette année l’un des centres culturels les plus importants au monde et monument iconique de Paris.

Cliquez ici pour en savoir plus

publié le 24/08/2018

haut de la page