Le spectacle « Echoa » par la compagnie française Arcosm sera à Hong Kong en janvier

Dans le cadre de sa série ‘Cheers !’ – proposant différents types de spectacles à destination des familles et du jeune public – le LCSD invite la compagnie française Arcosm et son spectacle « Echoa », entre danse et percussions.

JPEG
Lieu : Hong Kong Cultural Centre, Studio Theatre
Dates et horaires : 10 et 11 janvier 2014, 20h / 12 janvier 2014, 15h et 20h
Prix des places : $250, $180
Billets disponibles dans les points de vente URBTIX et sur internet
Plus d’informations sur le site du LCSD

Spectacle tout public, dès 6 ans.

A propos du spectacle : « Echoa »
Tendre un arc entre corps et son pour dépasser la cohabitation classique des musiciens et des danseurs. Sans pour autant échanger leurs rôles, ils vont fouiller leurs gestes, s’approprier les rythmes des uns et des autres pour faire jaillir un sens inédit.
Comment un percussionniste danse-t-il ? Comment sonne un corps de danseur ?
ECHOA veut aiguiser la musicalité de la danse et souligner la chorégraphie de la musique.
Un concert de danse inattendu pour voir la danse d’une oreille neuve.
Tantôt doux comme un chuchotement, tantôt puissant comme un carnaval, jamais dénué ni de fougue ni de fantaisie.
Un spectacle drôle et poétique à partager en famille.

À propos de la compagnie Arcosm
Fondée à Lyon en 2001, la compagnie est codirigée par Thomas Guerry, danseur et chorégraphe et Camille Rocailleux, percussionniste, pianiste et compositeur.
Ils se sont donnés comme axe principal de recherche toutes les formes de croisements et de passerelles entre différentes disciplines et langages artistiques. Les multiplicités d’emboîtements entre la musique, le chant et la danse en sont les fondements.
La voix, comme matière, rythme, mélodie, timbre, grain, participe étroitement à l’univers musical et vient donner couleur, contours et théâtralité aux personnages.
Les interprètes sont considérés dans leurs savoirs faire et compétences spécifiques, mais sont aussi invités à explorer d’autres champs d’expression moins familiers. Ainsi, ces espaces d’expérimentation provoquent des dynamiques nouvelles où se trouvent rassemblées dans le même temps des pratiques extrêmement maîtrisées, mais aussi des « fragilités » précieuses et indispensables, sortes d’effractions sensibles et émotionnelles.

« Succès planétaire mérité pour cette pièce insolite de la Compagnie Arcosm, créée en 2001. […] Un tourbillon musical et chorégraphique inédit et généreux, subtil et poétique. Jubilatoire ! »
Télérama Sortir – Novembre 2011

« Il est difficile – quelque soit votre âge – de ne pas aimer ECHOA. [...] La danse contemporaine a rarement été aussi accessible, arrachant des éclats de rire dans la bouche des enfants en même temps que les esclaffements des adultes. »
The Scotsman – June 1st of 2009

publié le 13/12/2013

haut de la page