Conférence par le professeur Malik Peiris au LFI

« A la poursuite d’un virus assassin »
Sur les traces d’une maladie inconnue : le Syndrome Respiratoire Aigu Sévère.

Le 21 février 2003, le premier cas de SRAS est diagnostiqué sur le territoire Hongkongais. Quatre mois à peine après l’émergence de cette maladie alors inconnue, celle-ci est maîtrisée. Il n’en restera pas moins qu’à Hong Kong le virus aura frappé 1755 personnes et 299 personnes décèderont des suites de cette maladie.
Début 2003, un vent de panique souffle sur la planète car en quelques semaines seulement l’épidémie s’étend à 26 pays, bouleversant la vie économique et sociale. Le bilan final de cette épidémie s’élèvera à 8096 cas avec un taux de mortalité légèrement inférieur à 10%.

Malik Peiris, professeur à la faculté de médecine de l’université de Hong Kong, directeur du Centre de Recherche sur le virus de la grippe et Directeur Scientifique de l’Institut Pasteur à Hong Kong est
un virologiste clinicien, spécialiste des maladies virales émergentes. Il est né à Ceylan (maintenant Sri Lanka) où il a étudié les maladies virales transmises par les moustiques, telles que l’encéphalite japonaise. Suite à son doctorat à l’université d’Oxford au Royaume Uni il a été responsable du département de virologie de l’hôpital de Newscastle-upon-Tyne de 1988 à 1995, pour finalement créer et diriger le laboratoire de virologie clinique de l’hôpital Queen Mary à Hong Kong.

En 1997, suite aux cas de grippe aviaire H5N1 à Hong Kong, il a mis en place avec trois autres chercheurs Ken Shortridge, Robert Webster and Yi Guan des programmes de recherche visant à identifier les virus de la grippe chez les animaux, leurs écologies et leurs évolutions. En 2003, il a joué un rôle majeur dans la découverte d’un nouveau coronavirus responsable du SRAS. Il a mis en place un vaste réseau de collaboration reliant l’ensemble des chercheurs travaillant sur le virus de la grippe en Asie Pacifique et il a été Président de la Société Médicale de virologie en Asie de 2009 à 2012.

Pour l’ensemble de ces travaux, Malik Peiris a été élu Fellow of the Royal Society of London en 2006, il a reçu par la France le titre de Chevalier de la Légion d’honneur en 2007, le Mahathir Science Award, Akademi Sains, de Malaisie en 2007 et la Silver Bauhinia Star à Hong Kong en 2008.

La conférence du 19 Mars se déroulera en anglais et le professeur Peiris décrira les étapes de la recherche palpitante du virus assassin, l’agent responsable du SRAS.

publié le 26/04/2013

haut de la page