Cinquantième anniversaire du Traité de l’Élysée

A l’occasion du cinquantième anniversaire du traité de l’Élysée, le vice–chancelor de Hong Kong University, Mr Lap-Chee Tsui, les Consuls généraux de France et d’Allemagne à Hong Kong et à Macao, M. Arnaud Barthélémy et M. Werner Hans Lauk, ont ouvert à Hong Kong University une exposition consacrée au traité d’amitié signé entre la France et l’Allemagne le 22 janvier 1963.

JPEG

De gauche à droite : M. Werner Hans Lauk, M. M. Lap-Chee Tsui et M Arnaud Barthélémy

Le vice-chancelor a ouvert la cérémonie en se félicitant de la présence à Hong Kong University de l’exposition proposée par les deux consulats généraux et la School of Modern Languages del’Université, à travers ses départements de français et d’allemand. M. Werner Hans Lauk a rappelé l’importance des relations amicales tissées entre l’Allemagne et la France depuis la mise en œuvre du Traité, et le volume très important d’échanges approfondis entre les deux sociétés, échanges de jeunesse, jumelages éducatifs, programmes universitaires communs et jumelages de villes.

M Arnaud Barthelemy a souligné combien, au – delà de l’histoire de nos deux pays, ces pratiques d’échanges peuvent être inspirantes pour les jeunes générations partout dans le monde. Il a rappelé que la réconciliation franco-allemande a ainsi permis la création d’un tandem constructif, dont l’impulsion soutenue a su dynamiser la construction de l’Union européenne. Il a souligné le caractère symbolique d’une célébration entourée par la jeunesse et a apprécié le choix de montrer l’exposition dans un lieu largement ouvert aux étudiants.

JPEG

L’exposition permet ainsi de sensibiliser les étudiants à un événement constitutif majeur de la seconde moitié du 20e siècle en Europe, tournant la page de façon volontariste à la seconde guerre mondiale. Après une ouverture sur la signature du Traité par le président de la France Charles De Gaulle et le chancelier allemand Konrad Adenauer , l’exposition retrace les principales étapes de construction d’une paix durable entre les deux pays et le tissage de liens amicaux solides entre les sociétés.

JPEG

Dans l’après–midi une table ronde, animée par les Dr D. Becker, Meyer et Leutscz avait permis aux étudiants hongkongais, à l’aide de présentations richement documentées, de comprendre l’historique complexe des relations franco-allemandes et les fondements de la réconciliation entérinée par le Traité.

Les communautés allemande et française, entourées de personnalités du monde universitaire hongkongais et de nombreux consuls généraux auquel s’était joint M Vincent Piket, chef du bureau Européen de Hong Kong, ont partagé un cocktail empreint d’une grande cordialité. L’exposition devrait ensuite tourner dans les universités et les établissements scolaires.

publié le 19/04/2013

haut de la page